COMMENT PARLE UN ROBOT? A PROPOS DES INTERACTIONS VERBALES HOMME-MACHINE

  • Pierre André Buvet Paris 13

Resumo

Nous discutons ici de la composante dialogique d’un robot. Nous montrons que celle-ci fait appel à deux approches en intelligence linguistique: d’une part, la compréhension automatique des textes et, d’autre, part, la génération automatique des textes. La première approche simule le point de vue de l’interlocuteur en proposant des représentations métalinguistiques de nature sémantique d’une demande faite au robot. La seconde approche simule le point de vue du locuteur en proposant une réponse à la demande initiale. Cette dernière n’est pas pré-enregistrée mais découle de règles de nature sémantique, syntaxique et sémantique. Nous présentons également les ressources linguistiques qui permettent un fonctionnement satisfaisant et dynamique de la compréhension automatique d’une demande et de la génération automatique d’une réponse.


[1]$référence

Referências

[BENVENISTE 1966] BENVENISTE E 1966, Problèmes de linguistique générale 1, Gallimard.

[BUVET 2013] BUVET P.-A. 2013a, La dimension lexicale de la détermination en français, Champion, Paris.

[BUVET 2015] BUVET P.-A. 2015, «La compréhension automatique des textes politiques», Etudes de Linguistique Appliquée, 180.

[CHANDRAMOHAN & Alii 2011] CHANDRAMOHAN S. et M. GEIST, F. LEFEVRE, O. PIETQUIN 2011, «User Simulation in Dialogue Systems using Inverse Reinforcement Learning » in actes du colloque international INTERSPEECH 2011.

[CHOMSKY & MILLER 1968] CHOMSKY N. & A. MILLER 1968 L'analyse formelle des langues naturelles, Mouton

[CORBLIN 1995] CORBLIN F. 1995, Les formes de reprise dans le discours. Anaphores et chaîne de référence, Presses Universitaires de Rennes.

[DANLOS 1991] DANLOS L. 1991, «Génération automatique de textes en langue naturelle», Linx, hors-série(4).

[FRADIN 2003] FRADIN B. 2003, Nouvelles approches en morphologie, Presses Universitaires de France.

[FREGE 1971] FREGE G. 1971 (1879-1925), Écrits logiques et philosophiques, Le Seuil.

[GOURITIN 2018] GOURITIN T. 2018, L’arnaque chatbots durera-t-elle encore longtemps? https://www.frenchweb.fr/larnaque-chatbots-durera-t-elle-encore-longtemps/305697.

[GROSS 1981] GROSS M. 1981, «Les bases empiriques de la notion de prédicat sémantique», Langages, 63.

[GROSS 1981] GROSS M. 1995, «Une grammaire locale de l'expression des sentiments», Langue française, 105.

[GROSZ & SIDNER 1986] GROSZ B. et C. SIDNER 1986, «Attention, intention anss the structures of discourses» American Journal of Computalional Linguistics, 12-3.

[HARRIS 1976] HARRIS Z. S. 1976, Notes du cours de syntaxe, Le Seu

[HENZE & Alii 2004] HENZE N. et P. DOLOG, W. NEJDL 2004, «Reasoning and Ontologies for Personalized E0Learning in the Semantic Web». Educational Technology & Society, 7.

[HIRAOKA & Alii] HIRAOKA T. et G. NEUBIG, K. YOSHINO, T. TODA, S. NAKAMURAP 2017, «Active learning for examplebased dialog», Actes du colloque International Workshop on Spoken Dialogue Systems 2016.

[HOC 1987] HOC J.-M. 1987, Psychologie cognitive de la planification, Presses Universitaires de Grenoble.

[KERBRAT-ORECCHIONI 1990] KERBRAT-ORECCHIONI C. 1990, Les interactions verbales tome 1, Armand Colin.

[LANDRAGIN 2013] LANDRAGIN F. 2013, Dialogue homme-machine Conception et enjeux, Hermès.

[LECLERE 1998] LECLERE C. 1998, «Travaux récents en lexique-grammaire», Travaux de linguistique, 37, Duculot.

[MARTIN 2016] MARTIN R. 2016, Sur les universaux du langage, Académie des inscriptions

[MEJRI 2016] MEJRI S. 2016, «Le prédicat et les trois fonctions primaires», in Nos caminhos do léxico, Editora UFMGS, Campo Grande do Sul.

[SABAH 1989] SABAH G. 1989, L'intelligence artificielle et le langage, Hermès

[SACHS & Alii 1974] SACKS H. et E. A. SCHEGLOFF, G. JEFFERSON, «Une systématique des plus simples pour l'organisation du tour à tour pour la conversation», La langue , 50-4:1.

[SHANNON 1948] SHANNON C. E. 1948, «A mathematical theory of communication», Bell System Technical Journal, 27.

[VILNAT 1997] VILNAT A. 1997, «Quels processus pour les dialogues homme-machine», in MACHINE LANGUE ET DIALOGUE, L’harmattan.

[WEIZENBAUM 1966] WEIZENBAUM J. 1966, «ELIZA - Un programme informatique pour l'étude de la communication en langage naturel entre l'homme et la machine», Communications de l’ACM, 9-1.

Publicado
2019-06-17
Seção
Artigos - Linguística e Semiótica